La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Ursulines de Jésus > D’hier à aujourd’hui > C’est la fête à Javerlhac

C’est la fête à Javerlhac

JPEG - 31.1 ko
L’église de Javerlhac

Tintement inhabituel de nos cloches en ce matin du 21 mars. C’est donc un joyeux évènement, qui a pour cadre cet ancien presbytère perturbé à la révolution par l’implantation d’un dépôt de vin et écurie de la maréchaussée dans les bâtiments annexes.
Un presbytère comme tant d’autres, qui de religieux, a bien failli revenir au civil, n’eut été l’arrivée inespérée de nos Sœurs.

C’est d’ailleurs le plus beau cadeau que le ciel nous a fait en nous envoyant Marie-Thérèse, Marie-Jo, et Yves, Pierre et Christian. Quand on pense à toutes ces anciennes paroisses abandonnées, nous faisons figure de privilégiés, pour le moment.

Je vais donc m’efforcer d’être bref, pour ne pas mettre à mal la modestie bien connue de nos hôtesses.

J’ai eu la curiosité de demander à Marie-Jo quelle était la devise des Sœurs de Chavagnes :
“ Vivre l’Incarnation ”, Mystère de l’Incarnation, par lequel le Fils de Dieu s’est fait chair et a habité parmi les hommes. Pour nos Sœurs, vivre l’Incarnation c’est donc découvrir et faire vivre le Christ à travers les Evangiles.

Mission parfaitement accomplie au service d’une Eglise qui a changé de visage. Nous sommes toujours dans notre vaste paroisse de St Jean-Baptiste en Nontronnais, mais nous avons aussi le relais de Javerlhac. Cette Eglise a donc pris le visage souriant de deux religieuses habitées d’une haute idée de leur rôle dans une société déchristianisée ; sœurs modernes, sœurs sourires qui en toute simplicité ont su établir le contact avec une population à majorité plus indifférente qu’hostile, au dire d’un de nos anciens curés du 19ème siècle .
- S’engager dans la vie associative
- Prendre en charge les enfants du caté avec des laïcs, ou les postulants au baptême.
- Préparer l’église pour les offices,
- Accompagner les malades,
- A l’occasion répandre la bonne parole…

JPEG - 42 ko
Proches et amis sont venus partager la joie de la Jubilaire.

En un mot, vivre pleinement pour les autres, faire plaisir aux autres, suffisent à votre joie, à vivre une vocation que vous avez choisie.

Par leur attitude conviviale nos Sœurs sont passées championnes de la communication.
« Je ne te demande ni tes opinions, ni ta religion… mais quelle est ta souffrance » a dit Louis Pasteur, le philanthrope.

Un épisode de l’Evangile pourrait illustrer cette journée jubilaire. Je pense au passage du Christ chez Marthe et Marie. Tandis que Marthe s’affaire aux préparatifs du repas, sa sœur poursuit la conversation avec leur hôte… Marthe en fait la remarque et c’est sans doute à cet épisode que nous devons :"l’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute Parole venant de la bouche de Dieu... Marie a choisi la meilleure part qui ne lui sera point ôtée… "
Autrement dit, savoir gérer à la fois temporel et spirituel.
Alors à Javerlhac, qui est Marthe, qui est Marie ? Je crois que Marie-Thérèse et Marie-Jo sont chacune à la fois Marthe et Marie, ayant fait le même choix dans leur manière de vivre ou encore l’Incarnation au jour le jour et faire passer le message évangélique en milieu rural.
Je n’aurai garde de terminer, sans évoquer les personnes qui ont permis la venue des Sœurs chez nous, que ce soit au niveau du conseil municipal ou à titre paroissial.
Vous ne pouvez douter de notre sympathie à votre égard, chères Sœurs venues de votre Vendée natale... Nous vous redisons notre reconnaissance.
Le mot de la fin sera pour vous Sr Marie-Thérèse. Tous nos compliments, longue vie à vous. Que Dieu vous ait en sa sainte garde. Marcel BELLY

JPEG - 40.4 ko
Marie-Thérèse et Marie-Jo dans la joie de la fête et du partage avec les amis.