La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Fils de Marie Immaculée > Notre histoire > Centenaire à Shaftesbury (Angleterre)

Centenaire à Shaftesbury (Angleterre)

Centenaire de l’église construite par les FMI

Le 26 septembre 2010 a été célébré le centenaire de l’église St Edward de Shaftesbury. Le P. Daniel Boulier, supérieur général des Fils de Marie Immaculée et le P. Jean Ecomard, économe général, étaient les « invités d’honneur » à cette belle célébration pour y représenter la Congrégation.

Un peu d’histoire pour comprendre

On oublie, facilement, aujourd’hui qu’il y a une centaine d’années, en 1903, les Congrégations religieuses françaises, après diverses persécutions, ont été dissoutes et les Religieuses et Religieux contraints de quitter la France pour d’autres pays.

En prévision de cette expulsion programmée par les partis anticléricaux au pouvoir, la Congrégation avait acheté, dès novembre 1898, à Shaftesbury (Dorset), au sud-ouest de l’Angleterre, une grande maison appelée : Belmont House.

L’arrivée des FMI permit au diocèse de Plymouth de restaurer la paroisse catholique de Shaftesbury disparue après la Réforme et le Père Jérôme Boutin, FMI, en fut nommé « Parish Priest ». Il célébra la première messe dans la chapelle de Belmont House, le 8 décembre 1898.

JPEG - 38.9 ko
Les FMI à Belmont House en 1903

En 1903, le noviciat et le scolasticat FMI puis le Supérieur général : P Auguste Fort et son conseil s’installèrent à Belmont House, où une vingtaine de FMI vécurent jusqu’après la première guerre mondiale quand les Religieux purent rentrer en France.

En 1921, la Congrégation a vendu Belmont House, devenu, aujourd’hui, un hôtel restaurant apprécié : le Royal Chase Hotel.

La chapelle de la maison était trop petite et une église fut construite, en 1909-1910, à la périphérie du bourg de Shaftesbury sous le patronage du Très Saint Nom et Saint Edouard, Roi et Martyr.

Se sont succédés comme curés :
1898-1912 : PP Jérôme Boutin,
René Roger, Pierre Sivienne, Paul Chapleau
1912-1928 : P Edwin Philip Harcourt, 1928-1946 : Georges Donzé
1946-1947 : P Alfred Mollé
1947-1999 : P Ernest Jeanneau

JPEG - 25.1 ko
Le P. Jeanneau reçoit la cloche du noviciat-scolasticat de Belmont de la part dela gérante du Royal Chase Hotel

Le souvenir du Père Jeanneau, curé pendant 52 ans, reste très présent à Shaftesbury et particulièrement honoré.
En 1987, la ville a reconnu son action au service de tous, catholiques ou non, en le faisant citoyen d’honneur : « Freeman of Shaftesbury » et une nouvelle rue a reçu son nom : « Jeanneau Close ».
En 1998, il a reçu de la Reine le titre de « Member of the British Empire ».
Une plaque dans l’église rappelle la mémoire des FMI et, en 1998, un vitrail moderne dédié aux FMI a été commandé et placé derrière l’autel pour le centenaire de leur arrivée.

Célébration du centenaire de l’église St Edward de Shaftesbury

Tous nous ont dit leur gratitude envers les FMI et, particulièrement, le P Jeanneau. Father Dylan James, le jeune Curé également professeur de théologie près de Londres n’a cessé de nous remercier.

JPEG - 31.9 ko
Les PP. Boulier et Ecomard avec les Soeurs de Ker Maria et Fr J. Dylan, curé de St Edward

Le Samedi matin 25 septembre, un paroissien est venu nous accueillir à l’aéroport de Southampton et nous avons déjeuné chez lui avec sa femme et ses jeunes enfants avant qu’il nous conduise au presbytère où nous avons logé. L’après-midi, le curé nous a fait faire un tour dans la ville et, le soir, nous a amenés dîner au Royal Chase Hotel (ancien Belmont House) avec 2 Sœurs de Ker Maria invitées elles aussi, car leur Congrégation a travaillé sur la Paroisse avec les FMI de 1906 à 1908.

Dimanche matin 26 septembre, c’était la célébration solennelle du centième anniversaire de l’église Saint-Edward avec la présence des autorités locales puis, en pro¬cession, toute l’assemblée est allée se recueillir au cime¬tière, à environ 200 mètres sur la tombe, bénie par le Curé, des six FMI qui y reposent.

JPEG - 38.5 ko
la fête dans les jardins

La fête s’est poursuivie par un grand repas pour toute la paroisse dans le jardin du presbytère sur la pelouse derrière l’église où un grand chapiteau blanc avait été dressé. La chorale a chanté pendant le repas et il y avait des activités organisées pour les enfants.
Une belle fête de famille !
.
A cause, sans doute, de la persécution et de la marginalisation subies, pendant des siècles, par les catholiques anglais, la venue des FMI à Shaftesbury y est perçue comme l’œuvre de la Providence pour la restauration de l’Eglise catholique et nous avons constaté, au cours de ces deux jours, combien les paroissiens de Shaftesbury nous en demeurent profondément reconnaissants.

P. Daniel BOULIER , supérieur général

Prière du P. James Dylan au cimetière de Shaftesbury où sont enterrés plusieurs FMI

JPEG - 51 ko
Sur les tombes FMI à Shaftesbury

Notre Père du ciel,
dans un esprit de gratitude, nous sommes ici réunis en mémoire de ces prêtres, Fils de Marie Immaculée, qui ont œuvré dans la vigne de Shaftesbury.
Nous nous souvenons des circonstances difficiles qui les ont amenés en Angleterre,
et comment c’est votre dessein de faire sortir le bon fruit des temps mauvais.
Dans la Sainte Ecriture nous lisons que Joseph fut vendu comme esclave en Egypte mais que son esclavage devint le moyen de nourrir les enfants d’Israël à l’époque de la famine, que ton Peuple Choisi fut envoyé en esclavage à Babylone, mais ce malheur devint le moyen de leur purification et de leur retour à la Terre Promise, que ton Fils mourut sur la Croix, mais sa mort devint l’instrument de notre Salut.
Et, dans notre propre histoire, ces prêtres fidèles furent chassés hors de France par la persécution religieuse, mais leur présence ici devint l’instrument de la restauration de ta sainte Eglise dans cette ville.
Nous Te remercions, Seigneur, pour l’excellent travail accompli par ces prêtres fidèles, pour la générosité qu’ils ont déployée en poursuivant leur vie religieuse,
pour le soin dont ils ont entouré le peuple de Shaftesbury dans leur œuvre de pasteur, pour le travail qu’ils ont opéré en bâtissant notre paroisse et notre église.
En reconnaissance, nous prions maintenant pour eux,
Pardonne leurs fautes, accorde-leur miséricorde dans ton jugement, qu’ils puissent contempler ta face et demeurer dans la joie de ta présence pour toujours.

Nous te le demandons par le Christ Notre Seigneur. AMEN