La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Spiritualité > Famille de l’Incarnation qui construit et prend soin de "la Maison (...) > Construire la "maison commune" en s’engageant sur un chemin de (...)

Construire la "maison commune" en s’engageant sur un chemin de conversion

Cette 1ère rencontre de prières s’inspire des paroles des orientations :
"Nous engager dans un chemin de conversion, personnelle et en tant que groupe, vers un style de vie simple, de sobriété joyeuse qui libère"...

La Maison commune est "le monde dans lequel nous habitons" et que le Pape François, dans son encyclique, Laudato Si, sur l’écologie, nous demande de prendre soin et de construire.

On ne parlait pas d’écologie au temps du P. Baudouin, mais les conseils qu’il donne et sa propre manière de vie peuvent nous aider à construire aujourd’hui et à prendre soin de cette Maison Commune, celle de la Famille de l’Incarnation et celle de toute la famille humaine,

PAUVRES MAIS CONFIANTS

Le P. Baudouin écrivait à son vieil ami, le P. Fleurisson : « Mon vieux cher fils, ne prenez pas de café, je le veux bien, mais mangez assez pour soutenir le cheval, soyez sobre. Je veux bien la sobriété qui fortifie, mais la mortification altère. La sobriété est plus difficile que la mortification. Elle est une vertu journalière..."

- Il est pour nous difficile de changer les habitudes qui nous empêchent de voir et de nous engager dans un style de vie simple, Seigneur, pardon.

R/ O Seigneur guéris-nous, O Seigneur sauve-nous, donne-nous la paix.

ADORATION

Avant de construire "la maison commune" de la famille humaine, la sagesse divine a d’abord mis le premier couple humain dans un jardin à cultiver. Ecoutons, une fois de plus, ces premières paroles de la Bible dans le livre de la Genèse.

Parole de Dieu : Genèse 2

Lorsque le Seigneur Dieu fit la terre et le ciel, aucun buisson n’était encore sur la terre, aucune herbe n’avait poussé, parce que le Seigneur Dieu n’avait pas encore fait pleuvoir sur la terre, et il n’y avait pas d’homme pour travailler le sol.
Mais une source montait de la terre et irriguait toute la surface du sol.
Alors le Seigneur Dieu modela l’homme avec la poussière tirée du sol ; il insuffla dans ses narines le souffle de vie et l’homme devint un être vivant.
Le Seigneur Dieu planta un jardin en Éden, à l’orient, et y plaça l’homme qu’il avait modelé.
Le Seigneur Dieu prit l’homme et le conduisit dans le jardin d’Éden pour qu’il le travaille et le garde.

Jean commence son évangile par ces mots :

Au commencement était le Verbe… et c’est par lui que tout est venu à l’existence... Et il a voulu venir vivre avec nous dans ce jardin qu’il a créé !

Avec Marie sa Mère et la nôtre, nous adorons le Verbe Incarné qui nous invite à prendre soin du jardin de notre "Maison commune".

Silence

R/ : Verbe du Père nous t’adorons,
O Fils unique, nous te bénissons.

Adoration en silence

R/ Gloire à toi Seigneur, Gloire à Toi ! ( bis)

Action de grâce

Le pape François dans Laudato Si nous dit que sur le chemin de conversion pour construire notre maison commune : la spiritualité chrétienne propose une croissance par la sobriété, et une capacité de jouir avec peu.

Rendons grâce à Dieu, avec les paroles du pape François, pour tous ceux qui,
autour de nous, témoignent de ce chemin de conversion :

- Nous te rendons grâce, Seigneur, pour ceux qui préparent avec honnêteté, des conditions de vie et de survie d’une société pour remettre en question les modèles de développement, de production et de consommation… R/ Merci Dieu Merci…

- Pour ceux qui tissent des liens d’appartenance et de cohabitation, qui font que
les murs du moi sont rompus et les barrières de l’égoïsme dépassées… R/

- Pour ceux qui font l’expérience de valoriser chaque personne et chaque chose
en apprenant à entrer en contact et en sachant jouir des choses les simples. R/

Expressions libres

Prière d’intercession et d’offrande pour notre terre

Dieu Tout-Puissant, qui es présent dans tout l’univers et dans la plus petite de tes créatures, Toi qui entoures de ta tendresse tout ce qui existe, répands sur nous la force de ton amour pour que nous protégions la vie et la beauté. Inonde-nous de paix pour que nous vivions comme frères et sœurs sans causer de dommages à personne.

Ô Dieu des pauvres, aide-nous à secourir les abandonnés et les oubliés de cette terre qui valent tant à tes yeux. Guéris nos vies, pour que nous soyons des protecteurs du monde et non des prédateurs, pour que nous semions la beauté et non la pollution ni la destruction.

Touche les cœurs de ceux qui cherchent seulement des profits aux dépens de la terre et des pauvres. Apprends-nous à découvrir la valeur de chaque chose, à contempler, émerveillés, à reconnaître que nous sommes profondément unis à toutes les créatures sur notre chemin vers ta lumière infinie.

Merci parce que tu es avec nous tous les jours. Soutiens-nous, nous t’en prions, dans notre lutte pour la justice, l’amour et la paix. Soutiens-nous, nous t’en prions, dans notre lutte pour la justice.

Prière près du tombeau du P.Baudouin

1– Qui de nous trouvera un monde meilleur ?
Qui de nous entendra la voix du Seigneur ?
Aide -toi, aide-moi et viendra le jour
Où le monde sera un monde d’amour.
Qui de nous offrira de donner son cœur ?
Qui de nous chantera un monde meilleur ?

Tous rassemblés près du tombeau du Bon Père,
prenons le temps de nous partager simplement nos intentions de prière…

Lecture des intentions confiées à l’intercession du P. Baudouin.

Nous prions ensemble :

Seigneur Jésus, le mystère de ton Incarnation a illuminé et embrasé le cœur de Louis-Marie Baudouin, prêtre du diocèse de Luçon, et lui a donné l’audace de répondre aux urgences qu’il percevait dans l’Eglise et la société de son temps. Son amour et sa confiance en Marie, la méditation assidue de la Parole de Dieu, ont éclairé toutes ses démarches et fait de lui un conseiller spirituel d’une grande lucidité, un fondateur de séminaires et de congrégations religieuses ouvertes au monde, proches des plus pauvres, avec le souci constant d’éduquer. Accorde-nous, par son intercession, les grâces que nous te demandons.

A Marie :
Vierge Sainte, Dieu t’a choisie depuis toute éternité,
Pour nous donner son Fils bien-aimé,
Pleine de grâce, nous t’acclamons.
R/ Ave, Ave, Ave Maria