La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Actualités > Appel à la vie religieuse > Edmonton : Témoins de leur vocation religieuse auprès des jeunes (...)

Other languages :   en  

Edmonton : Témoins de leur vocation religieuse auprès des jeunes scolaires

Annoncer Dieu Amour dans l’année de la Vie Consacrée

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

A travers tout le Canada, de nombreuses initiatives ont été prises, pour aider l’Eglise entière à répondre à l’invitation du Pape François : « Regarder le passé avec gratitude, vivre le présent avec passion, et embrasser l’avenir avec espérance ».

Dans l’Archidiocèse d’Edmonton, un comité de brainstorming (remue-méninges) a été constitué, pour fournir des suggestions et les mettre en application. Une idée fut reçue avec beaucoup d’enthousiasme : la décision d’aller dans les classes de huitième et de douzième, pour échanger sur la Vie Consacrée.
Pourquoi dans les classes de huitième (ados de 12-14 ans) et les classes de douzième (jeunes de 17-18 ans) ? Le programme de ces deux classes inclut un module intitulé « vocation », aussi cette idée semblait tout à fait adaptée.

Le comité a constitué des équipes pour aller dans les quatre secteurs d’Edmonton et les communautés de notre voisinage de Sherwood Park et St Albert.
Sr Helen et son équipe : le Père Regi, OFM et le Frère Michaël, OFM et Sr Adi, RVM, visitèrent les Ecoles dans la partie Sud-Est d’Edmonton ;
Sr Mary Clare et son équipe : Sr Jeannine Coulombe SGM, et le Père John, et le Frère Mickaël, SDB visitèrent celles du Secteur Sud-Ouest. Pour la dernière rencontre, Sr Mae, se joignit à l’équipe.

Sr. Helen, UdJ, Father Regi, OFM, and Brother Michael, OFM

Les équipes étaient inter-culturelles : c’était une grande richesse mais il fallait relever le défi !
Le Père Regi et le Frère John viennent de l’Inde ;
Sr Mae et notre Sr Helen viennent des Philippines ;
Sr Jeannine, Bro, Mickaël et Mary Clare sont Canadiens.
La diversité culturelle est une réalité de l’Eglise du Canada, aussi était-il important que les jeunes en fassent l’expérience.

Pour ceux qui n’ont pas l’habitude d’être toute la journée avec des collégiens ou des lycéens, ce fut au début une tâche plutôt ardue ! Mais elle devint une expérience très positive, remplie de grâce, grâce à l’accueil chaleureux reçu des professeurs, aumôniers et coordinateurs d’éducation religieuse, grâce aussi à l’enthousiasme et l’ouverture des jeunes.

Après nos visites, une enquête fut envoyée aux écoles et aux membres des équipes ; elle comprenait trois questions :
1. Qu’est- ce qui a été plus significatif dans la visite de votre école ?
2. Qu’est-ce qui a été plus difficile ?
3. Quelle est votre recommandation pour le comité de l’Année de la Vie Consacrée ?

L’aumônier de l’Archevêché de la Grande Ecole Joseph Mac Neil a répondu :
« Donner aux jeunes l’opportunité d’entendre parler, au milieu du train-train de la vie quotidienne, de ceux qui vivent la vie consacrée, leur permet une réflexion et leur donne l’occasion de penser à leur propre vocation. »

Sr Mary-Clare, UdJ and Sr. Jeannine, SGM in St Thomas'school

Un Principal du Collège « Sir John Thompson » a exprimé un regret : « Quelques photos des intervenants à différents moments de leur cheminement aurait été un complément bienvenu et aurait aidé les jeunes à visualiser les témoins en dehors de leur rôle ecclésial : ils pourraient ainsi en parler plus facilement et raconter ce qu’ils ont vécu avec eux. ».

Un aumônier a dit qu’il n’y avait rien de difficile. « En effet, les étudiants ont même appris aux sœurs à exécuter une danse populaire. Super ! »

Parmi les recommandations entendues par le comité « Former un comité disponible pour des visites d’écoles, tous les ans, à une période donnée, et créer une video qui pourrait aider à identifier, à reconnaître le travail, la recherche, de ceux qui sont appelés à la Vie Consacrée. »

Etre dans les écoles était une opportunité pour favoriser, encourager une culture de la Vocation, à l’intérieur de l’Archidiocèse et pour partager notre propre appel, comme hommes et femmes consacrés. Hélène et moi, sommes profondément reconnaissantes d’avoir pris le risque de partager nos histoires et de commencer à établir des liens avec nos jeunes adultes.

Deux écoles nous ont invitées pour une deuxième rencontre.
. Helen a été invitée dans une classe de troisième (enfants de 8-9 ans), pour que « les germes d’une vocation à la vie consacrée puissent être semées de bonne heure dans le cœur des enfants. »
.Mary Clare a été sollicitée pour participer à une semaine de ressourcement dans la Grande Ecole St François Xavier , afin d’animer des groupes d’étudiants à travers des expériences de méditation et de prières.

C’est notre désir de pouvoir continuer à vivre notre passion pour la Vie Consacrée et d’avancer vers l’avenir avec l’espérance que les graines plantées puissent, comme le minuscule grain de moutarde, grandir et devenir un grand arbre.

Sr Mary-Clare, UdJ
Le soutien qui nous a le plus touchés est venu d’un professeur et aumônier qui déclarait :
« Le Père Regi OFM, Bro, Mickaël OFM, Sr Helen UdJ, et Sr Adi furent une présence merveilleuse pour les jeunes : toutes les questions qu’ils ont posées ont reçu de belles réponses pleines de dynamisme, de la part de toute l’équipe…
Je voudrais renouveler ma reconnaissance à tous ceux qui répondent à l’appel du Christ dans la Vie Consacrée. L’expérience d’avoir dans nos établissements scolaires des Frères et des Sœurs engagés dans la vie religieuse accentue l’importance de créer une communauté et d’être ouverts au travail de l’Esprit-Saint.
Je crois que si nous voulons une réponse à nos prières pour un accroissement des vocations, nous devons encourager davantage de religieux à partager leurs histoires dans nos écoles. »

S’il vous plaît, unissez-vous à nous dans la prière au Seigneur de la moisson pour qu’il envoie des ouvriers à sa moisson, des hommes et des femmes qui comprennent et apprécient profondément leur vocation : comme couples mariés, comme célibataires qui s’engagent au service du Christ et de l’Evangile, en tant que hommes et femmes qui veulent répondre à l’appel de Dieu dans la Vie Consacrée et pour certains dans le Ministère Ordonné.

Sr Mary Clare Stack (UdJ) Edmonton