La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Spiritualité > Chaîne de prière > Intentions du mois de février 2017

Intentions du mois de février 2017

"Le désir est l’âme de la prière ; prier Dieu n’est rien autre chose que de lui exposer le désir qu’on a de son assistance avec l’espoir de l’obtenir. Tâchons donc de désirer vivement les grâces que nous lui demandons." (FD Pécot)

En ce début de février, la fête de la Présentation de Jésus au temple, nous invite à deux attitudes :
-  Avec Anne et Syméon, accueillons le Verbe Incarné dans nos vies, faisons -lui de la place. Adorons-le et chantons le cantique de Syméon.
-  Avec Marie et Joseph, offrons nos vies pour la gloire de Dieu et le salut du monde.

Le 2 février, l’Eglise célèbre la journée mondiale de la Vie consacrée.
Prions particulièrement pour les novices, que le temps de formation soit pour elles un chemin lumineux par la rencontre de Jésus.

Le 11 février est la journée mondiale des malades :
-  Que le Seigneur garde tous nos frères et sœurs malades dans la paix et la confiance.
-  Prions aussi pour celles et ceux d’entre nous qui les accompagnent : soignants, membres des services évangéliques des malades, entourage familial et communautaire…

Les catastrophes naturelles sont fréquentes :
Prions particulièrement pour les victimes des incendies au Chili, des tremblements de terre en Italie.

Continuons à prier avec l’intention proposée par nos sœurs de Madagascar
Comme nous l’avons décidé à Chavagnes, je demande à nos amis de la Famille de prier pour un de nos élèves qui s’appelle N…. . Il se drogue avec des chanvres car il vit un grand problème familial. L’année dernière, il était dans un collège public et sa mère nous a demandé une place pour lui dans notre collège. Grace à l’année de la miséricorde, nous n’avons pas pu refuser. Il nous a avoué qu’il est fumeur et de notre côté nous avons déjà fait notre pas mais nous avons besoin de votre prière.

Nous pouvons nous associer à l’intention proposée par le pape François :
Accueillir les personnes en situation difficile : Pour toutes les personnes qui connaissent l’épreuve, en particulier celles qui sont pauvres, réfugiées ou marginalisées, afin qu’elles trouvent dans nos communautés accueil et réconfort.