La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Spiritualité > Portes d’entrée pour une spiritualité de l’Incarnation > L’incarnation : école de prière

Other languages :   en     es  

L’incarnation : école de prière

Toutes les versions de cet article : [English] [Español] [français]

3 ème porte d’entrée

L’Incarnation : école de prière

Un temps d’accueil

pour partager nouvelles, évènements, peines, joies..

Un "exercice"

Le mystère de l’Incarnation pour le P. Baudouin est non seulement une école de vie mais, toujours en lien avec la vie, il est aussi une école de prière. Il a proposé un « exercice » nous appelons « exercice de l’Incarnation » ou « célébration de l’Incarnation ».Le P. Baudouin disait : c’est notre « exercice distinctif ».

Voici comment le « Grain de moutarde » présente cet exercice :

C’est un chemin discrètement balisé comme un sentier de grande randonnée ... Comme chaque sentier, il apprend à qui le parcourt, une tradition : Quelqu’un est passé avant nous et a choisi le chemin. Les traces qu’il a laissées suffisent pour fraterniser, non seulement avec lui, mais avec tous les marcheurs qui nous ont précédés...En le parcourant, ils ont entretenu la trace pour eux, pour nous. A notre tour de la maintenir pour ceux qui nous suivront.
Chaque sentier nous apprend la liberté... Liberté de nous arrêter pour souffler, pour admirer... Liberté de marcher à notre rythme...
11 n’y a pas de sens obligatoire, de sens interdit... Mais le sentier ne livre ses secrets qu’à ceux qui le parcourent, avec peine parfois et en prenant le temps.
C’est à cela que nous sommes invités.

Un exemple d’exercice de l’Incarnation selon les FMI ( Normes p.13)

Nous nous reconnaissons pauvres devant Dieu, mais confiants en Lui qui s’est fait l’un de nous et qui nous aime.

Nous demandons l’aide de l’Esprit.

Nous nous unissons à Marie :
avec elle nous nous prosternons pour adorer Jésus, le Verbe Incarné.

PAR LUI, AVEC LUI, et EN LUI nous nous émerveillons de la beauté du Père et de son projet d’amour.

PAR LUI, AVEC LUI, et EN LUI, nous rendons grâce au Père :

- Pour l’Incarnation

- Pour Marie

- Pour l’Eglise du ciel et de la terre

- Pour nous-mêmes…

PAR LUI, AVEC LUI, et EN LUI, nous mous offrons et nous accueillons la volonté du père,
pour sa gloire et le salut du monde.br>
Nous présentons notre intercession pour l’Eglise et pour tous les hommes.

Nous demandons la bénédiction au Verbe Incarné et d Marie, notre Mère.

Le P. Baudouin fait le lien entre l’adoration et la vie.

Quelques exemples tirés de sa vie.

- Lorsqu’il hésite sur une orientation de vie pour Mme St Benoît, il lui écrit : Vous adorerez Jésus comme Vérité et ennemi de tout mensonge. (let. 8 janvier 1801)

- Lorsqu’il est nommé à la paroisse de Chavagnes, il écrit encore à Mme St Benoît : Adorez le Verbe Incarné envoyant de tous côtés ses apôtres pour y répandre son feu et sa lumière (let. 9 Juillet 1801).

- Lorsqu’il est déjà en pleine mission à Chavagnes, il écrit : Vive le missionnaire du Père Vous l’adorerez en cette qualité... (let. 23 sept. 1801).

On peut proposer de lire le texte de l’exercice rédigé par le P. Baudouin dans la Règle sablaise (ch. 6) et partager quelques réactions...

Témoignages du Trésor commun

La Spiritualité de l’Incarnation est un chemin de Dieu qui exige de nous de développer trois points fondamentaux pour la vie de tout chrétien : la prière, l’admiration et l’action, afin de découvrir la présence du Verbe Incarné en chacun de nos frères et sœurs.

C’est une école, un chemin de prière pour apprendre à adorer, s’émerveiller, rendre grâce, s’offrir et offrir le monde, demander ...

Adorer ? C’est plus qu’un exercice, les actes d’adoration façonnent un esprit. Vivre l’adoration du Verbe fait chair nous livre à Dieu, au service de nos frères et soeurs... Adoration et offrande sont vécues pour une vie apostolique exigeante.

Une école pour apprendre à contempler
Contempler le Mystère du Verbe Incarné, la Personne de Jésus : Dieu - Homme. Contempler le Verbe Incarné dans la continuation de cette Incarnation là où des personnes vivent,. Contempler Jésus tout attentif au Père et aux hommes.

La contemplation du " Verbe fait Chair " en notre monde nous conduit à développer notre attitude d’ouverture, d’étonnement, d’émerveillement pour " accueillir " le mystère de l’autre et le respect de son histoire, de sa culture comme lieu de rencontre avec Dieu.

Emerveillement aussi pour la Création.

Prier dans la vie, avec la vie, à partir de la vie, découvrant le Dieu simple qui se manifeste dans le quotidien, dans les détails, dans la simplicité de chaque jour.
Etre, se trouver et vivre l’ici et le maintenant de ce que le Seigneur nous montre à travers les événements.
Découvrir aussi le Seigneur caché dans les réalités les plus dures.
Admirer, contempler et célébrer sa présence parmi les plus pauvres, ceux qui souffrent le plus.
L’adoration débouche dans l’engagement, le don, l’offrande.

-  > Quelle parole, témoignage me touche ? Pourquoi ?

Parole de Dieu : "un grain de moutarde à mâcher".

- Jn 1, 46 :"Nul ne va au Père que par Moi."
- Eph 1,3-14 "Béni soit le Dieu et Père de Notre Seigneur Jésus, le Christ..."
- Eph. 1,14 "C’est pourquoi Je fléchis le genou, en présence du Père »

Pour une pratique

Celui qui lit sans pratique est le semeur sur le grand chemin (P. Baudouin)
- Je prends le temps de regarder mon chemin de prière...

    • Quelles sont mes insistances et attitudes habituelles dans la prière, action de grâce, louange, contemplation, intercession ?
    • Comment mon chemin de prière rejoint-il mon chemin de vie ?... Comment ma vie est-elle présente, nourrit-elle, colore-t-elle ma prière ?...

- Je prends le temps de regarder le chemin proposé par Louis-Marie Baudouin.

    • Sur quelle partie du chemin j’aimerais m’attarder dans la prière ?