La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Spiritualité > Famille de l’Incarnation qui construit et prend soin de "la Maison (...) > La "Maison commune" où le soleil de l’Incarnation fait découvrir la beauté et (...)

La "Maison commune" où le soleil de l’Incarnation fait découvrir la beauté et l’importance des petites choses

7 ème rencontre des Amis du Père Baudouin, à Chavagnes


Le Pape François dans Laudato Si écrit : Si nous parlons plus le langage de la fraternité et de la beauté dans notre relation avec le monde, nos attitudes seront celles du dominateur, du consommateur ou du pur exploiteur...
Pour notre prière de ce soir, laissons-nous guider par l’expression des Orientations de notre Famille : « Que le soleil de l’Incarnation nous ouvre à l’admiration et à la beauté, jusque dans les petites choses de la vie de chaque jour. » (Orientations de la Famille de l’Incarnation)

Chant : Que Tes œuvres sont belles
Que Tes œuvres sont grandes
Seigneur, Seigneur Tu nous combles de joie. (bis)

C’est Toi le Dieu qui nous as faits
Qui nous as pétris de la terre
Tout homme est une histoire sacrée...

L’homme est à l’image de Dieu.
Ton amour nous a façonnés
Tirés du ventre de la terre ! Tout homme…

Tu nous mis en nous ton Esprit
Nous tenons debout sur la terre ! Tout…

Pauvres mais confiants

L-M Baudouin écrivait à Mère Saint-Benoit : "L’ordre éternel de Dieu est beau ! "
La Maison commune, se veut lieu d’émerveillement de la nature, du travail des hommes et des petits riens quotidiens.
Reconnaissons ne pas assez voir et ne pas assez nous émerveiller des petites choses de la vie qui sont source de joie, de ne pas nous laisser saisir par la beauté de la nature et des merveilles réalisées par l’homme…

Chant : Ouvre mes yeux, Seigneur,
Aux merveilles de ton amour
Je suis l’aveugle sur le chemin
Guéris-moi, je veux te voir.

Adoration

Les soucis de la vie, Jésus les a connus à Nazareth et avec ses apôtres à travers les villages de Galilée, mais Il savait aussi s’émerveiller devant les lys des champs et les oiseaux du ciel que son Père nourrissait et habillait !

Ecoutons ses paroles : Mt 6, 25-34

C’est pourquoi je vous dis : Ne vous souciez pas, pour votre vie, de ce que vous mangerez, ni, pour votre corps, de quoi vous le vêtirez. La vie ne vaut-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que les vêtements ?
Regardez les oiseaux du ciel : ils ne font ni semailles ni moisson, ils n’amassent pas dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit. Vous-mêmes, ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ?
Qui d’entre vous, en se faisant du souci, peut ajouter une coudée à la longueur de sa vie ?
Et au sujet des vêtements, pourquoi se faire tant de souci ? Observez comment poussent les lis des champs : ils ne travaillent pas, ils ne filent pas.
Or je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n’était pas habillé comme l’un d’entre eux. Si Dieu donne un tel vêtement à l’herbe des champs, qui est là aujourd’hui, et qui demain sera jetée au feu, ne fera-t-il pas bien davantage pour vous, hommes de peu de foi ?
Ne vous faites donc pas tant de souci ; ne dites pas : “Qu’allons-nous manger ?” ou bien : “Qu’allons-nous boire ?” ou encore : “Avec quoi nous habiller ?”
Tout cela, les païens le recherchent. Mais votre Père céleste sait que vous en avez besoin.
Cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît.
Ne vous faites pas de souci pour demain : demain aura souci de lui-même ; à chaque jour suffit sa peine
.

Adoration : Adorons Jésus qui sait s’émerveiller des beautés de la nature en Galilée et de la pauvre veuve qui apporte humblement son offrande au temple.

R/ : Le Verbe s’est fait chair, et il a établi sa demeure parmi nous.
Nous avons vu sa gloire, Gloire qu’il tient de son Père, comme Fils unique.

Silence d’adoration

A la fin de l’adoration :
R/ : Par le Christ, avec Lui et en Lui, Honneur et Louange à Dieu notre Père.

Louange et intercession : Laudato Si

Nous te louons, Père, avec toutes tes créatures,
qui sont sorties de ta main puissante.
Elles sont tiennes, et sont remplies de ta présence comme de ta tendresse.

Loué sois-tu. Fils de Dieu, Jésus,
toutes choses ont été créées par toi.
Tu t’es formé dans le sein maternel de Marie,
tu as fait partie de cette terre,
et tu as regardé ce monde avec des yeux humains.
Aujourd’hui tu es vivant en chaque créature
avec ta gloire de ressuscité.

Loué sois-tu. Esprit-Saint,
qui par ta lumière, orientes ce monde vers l’amour du Père
et accompagnes le gémissement de la création,
tu vis aussi dans nos coeurs
pour nous inciter au bien.

Loué sois-tu. Ô Dieu, Un et Trine,
communauté sublime d’amour infini,
apprends-nous à te contempler
dans la beauté de l’univers,
où tout nous parle de toi.
Éveille notre louange et notre gratitude
pour chaque être que tu as créé.

Donne-nous la grâce de nous sentir intimement unis à tout ce qui existe.
Dieu d’amour, montre-nous notre place dans ce monde
comme instruments de ton affection pour tous les êtres de cette terre,
parce qu’aucun n’est oublié de toi.
Illumine les détenteurs du pouvoir et de l’argent
pour qu’ils se gardent du péché de l’indifférence,
aiment le bien commun, promeuvent les faibles,
et prennent soin de ce monde que nous habitons.
Les pauvres et la terre implorent :
Seigneur, saisis-nous
par ta puissance et ta lumière pour protéger toute vie,
pour préparer un avenir meilleur,
pour que vienne ton Règne de justice, de paix, d’amour et de beauté,
Loué sois-tu !
Pape François

Près du tombeau

En allant près du tombeau, unissons-nous à tous ceux et celles qui viennent partager leurs joies, leurs peines et leurs prières.

Chant : Que Tes œuvres sont belles
Que Tes œuvres sont grandes
Seigneur, Seigneur Tu nous combles de joie. (bis)
C’est toi qui bâtis nos maisons,
Veilleur, tu veilles sur la ville !
Tout homme ...

Tu bénis chez nous les enfants ;
Tu veux la paix à nos frontières !
Tout homme ...

Tu bénis chez nous les enfants ;
Tu veux la paix à nos frontières !

Tu tiens le registre des peuples ;
En toi chacun trouve ses sources !

Tout homme est une histoire sacrée
L’homme est à l’image de Dieu !

Tous assemblés près du tombeau du Bon Père, avant les mois d’été, prenons le temps de nous partager simplement nos intentions de prière…

Lecture des intentions confiées à l’intercession du P.Baudouin…

Nous prions ensemble :

Seigneur Jésus, le mystère de ton Incarnation a illuminé et embrasé le cœur de Louis-Marie Baudouin, prêtre du diocèse de Luçon, et lui a donné l’audace de répondre aux urgences qu’il percevait dans l’Eglise et la société de son temps.
Son amour et sa confiance en Marie, la méditation assidue de la Parole de Dieu, ont éclairé toutes ses démarches et fait de lui un conseiller spirituel d’une grande lucidité, un fondateur de séminaires et de congrégations religieuses ouvertes au monde, proches des plus pauvres, avec le souci constant d’éduquer.
Accorde-nous, par son intercession, les grâces que nous te demandons.

Invoquons la Vierge Marie. Qu’elle nous accompagne pour avancer toujours plus loin.

R/ Marie, témoin d’une espérance,
Pour le Seigneur tu t’es levée.
Au sein du peuple de l’alliance,
Tu nous fais signe d’avancer
Toujours plus loin, toujours plus loin.

Bénédiction finale