La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Ursulines de Jésus > Devenir Ursuline de Jésus > Les catéchumènes et Sr Catherine répondent à l’appel du Christ

Les catéchumènes et Sr Catherine répondent à l’appel du Christ

A l’église Ste Marie de la Bastide, l’Avent commence sous le signe du baptême et de la réponse à la vocation reçue.

Une assemblée encore plus diverse que d’habitude

Elle était toute surprise cette jeune maman venue avec sa fille et peu familière des célébrations à l’église. Et il y avait de quoi !
Des drapeaux derrière l’autel tenus par les anciens combattants. Puis par trois fois, l’accueil des catéchumènes. Et enfin la fête des 25 ans de vie religieuse de Sr Catherine Grasswill qui a répondu aux questions de Sarah et Thierry.

Le P.Michel Sallaberry, les catéchumènes et leurs accompagnateurs

L’étonnement des catéchumènes

Oui c’est étonnant d’expérimenter l’Eglise par la grâce d’une assemblée aussi diverse. On ne connaît pas les gens et on est unis dans un même élan.

Après avoir reçu le Credo, les confirmands Elodie et Tony le proclament avec l’assemblée

« Alors que l’église est plutôt sombre, ce jour-là, elle paraissait claire » dit Thierry qui qualifie son entrée en catéchuménat d’ « événement lumineux » et a été touché que des anciens combattants viennent le féliciter

Sarah, elle aussi faisait son entrée en catéchuménat demandant « la foi ». Après cette « journée intense » attendue avec impatience, il ne lui reste qu’à rendre grâce.

Tony approuve « J’ai apprécié ! Ah oui ! ». Il est en marche vers la confirmation et a reçu le texte du Credo avant que l’assemblée ne le proclame. De même Elodie « Alors que j’étais anxieuse, je me suis sentie portée par un élan naturel et à ma place. »
Nathalie se prépare à communier, elle a été appelée pour recevoir le Notre Père : « J’ai été surprise … et heureuse toute la journée ! »

Le P.Michel Buffet FMI s’est joint aux prêtres de la paroisse-le P.Sallaberry et le P.Matoy-ainsi qu’au diacre D.Tropamer

L’homélie de Sr Catherine (ou l’émotion de la jubilaire)

Ce 1er dimanche d’Avent, la famille de Catherine est venue de la Rochelle pour la célébration de son jubilé. Les sœurs et les FMI de la paroisse voisine ont répondu à l’invitation, Des Ursulines et des associées de la Famille de l’Incarnation ont fait le voyage pour retrouver des habituées et des nouveaux des rencontres Grain de Moutarde…
C’est à Thierry et Sarah que revenait la tâche de poser des questions à Sr Catherine. Très émue, elle leur a répondu avant de renouveler ses vœux avec ses mots et son cœur d’aujourd’hui.

Sarah et Thierry se préparent pour interviewer Sr Catherine

Au bon goût paroissial

Quand une paroisse rassemble des personnes venues d’un peu partout, on trouve sur les tables des saveurs et des couleurs de bien des pays apportés par les invités eux-mêmes. A la paroisse la Bastide-Floirac, c’est fréquent.

Cette fois-ci, les tables étaient particulièrement bien décorées grâce au talent de Maï et Isabelle qui tenaient par là à remercier Catherine des rencontres bibliques qu’elle anime.

La famille de Catherine prend place à l’aumônerie des jeunes, le temps de saluer la dernière de la tribu née à Bordeaux.

Les habitués du 64 rue de Dijon font connaissance avec les nouveaux arrivés sur le quartier. Et c’est ainsi que les étudiants ( Sr Fideline en est) se regroupent et prennent rendez-vous : ce sera en février, une fois les partiels terminés.

Joyeux anniversaire Sr Catherine ! avec les surprises préparées par la paroisse et tes soeurs, M.Thérèse et Fideline

Avant la remise des cadeaux, André fait son discours sur les représentations de Ste Catherine. Notre jubilaire reçoit icône, livres et chapeau exotique.

Catherine s’est vue dire qu’elle avait fait pleurer lorsqu’elle a répondu aux questions que lui posaient Thierry et Sarah et qu’elle a donné envie d’ouvrir la Bible au livre de Jonas ou de relire la réponse de Jésus à Philippe "Il y a si longtemps que je suis avec toi et tu ne me connais pas...".

Mais Catherine n’a pas attendu ses 25 ans de vie religieuse pour mettre en musique ces mots qui ont bouleversé sa vie. Et peut-être bien qu’elle les fredonne en secret tout en adressant son merci à chacune des petites mains qui ont permis que tout soit cohérent, simple et vivant.

Sr Marie-Thérèse Charrier - Bordeaux