La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Laïcs > Partage de vie > Loreto : dans l’attente de Noël

Other languages :   it  

Loreto : dans l’attente de Noël

Toutes les versions de cet article : [français] [italiano]

Les moments de rencontres de la Fraternité « Maison de l’Incarnation » de Loreto sont nombreux pendant l’année pour prier et grandir spirituellement. Particulièrement en ce mois de décembre, riche en évènements liturgiques où nous faisons une pause pour attendre le Messie.

Nous avons organisé le 17 décembre, une soirée de réflexion et de prière pour préparer Noël. Un bon nombre de personnes a répondu à l’invitation.


Ensemble avec sœur Carmela, nous avons prévu la rencontre en plusieurs temps.

Nous avons commencé par une procession pendant laquelle chacun était invité à prendre une poignée de paille à l’entrée de la chapelle et à l’apporter dans le berceau. On pouvait y joindre un geste de solidarité envers les plus nécessiteux en donnant une obole.
La préparation du berceau, symbolise l’accueil de Jésus qui demande à disposer notre âme dans le don de soi-même.

Nous avons vécu le temps de la réflexion à partir d’un passage du livre « Noël : une leçon encore à découvrir » : le cardinal Angelo Comastri y met en évidence, combien il est difficile de vivre et de comprendre Noël, de façon profondément chrétienne.

C’est en venant en procession allumer une petite veilleuse aux bougies de la couronne de l’Avent pour la déposer ensuite sur l’autel que chacun de nous a vécu le temps de la Lumière. La lumière symbolise la naissance de Jésus venue parmi nous pour illuminer l’obscurité du péché.


Ont suivi d’autres moments de prière et de réflexion autour de l’évangile de la Visitation : ils nous ont été donnés par Don Luigi Guidobaldi, notre guide spirituel.

Ensuite, Leandro, le plus ancien du groupe a porté l’enfant Jésus dans le berceau. Avec ce geste, nous avons voulu montrer que nous acceptions la venue de Jésus dans notre vie, en étant toujours conscient que Noël n’est pas seulement une fête en soi, mais qu’elle annonce déjà la Pâque, la Passion et la Résurrection de notre Seigneur.


Après la célébration, nous avons échangé des vœux dans la salle à manger des sœurs, et nous avons partagé des « agapes fraternelles »

Je conclus en souhaitant à toute la congrégation des sœurs Ursulines de Jésus, un Noël saint et serein.

Anna Longobardi, Fraternità dell’Incarnazion di Loreto