La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Actualités > Nouvelles de la famille > Archives > Prix de l’amitié judéo-chrétienne au P. Michel Remaud, FMI

Prix de l’amitié judéo-chrétienne au P. Michel Remaud, FMI

Le prix de l’amitié judéo-chrétienne de France a été remis au P. Michel REMAUD FMI le mercredi 20 Octobre 2010 à la synagogue Massorti Adath Shalom de Paris XVème , par Monsieur Hubert Heilbronn, fondateur du Prix annuel , en présence de Madame Le Pasteur Florence Taubmann, Présidente.

JPEG - 27.3 ko

C’est devant une salle comble de 300 personnes, à la synagogue Massorati Adath Shalom de Paris, que le Père Michel Remaud a reçu du président de l’AJCF, Monsieur Hubert Heilbronn, le prix 2010 de l’Amitié judéo-chrétienne de France.

JPEG - 13.4 ko
P. Michel REMAUD

Fondateur et directeur de l’Institut d’Etudes Juives Albert Decourtray à Jérusalem et collaborateur "d’Un Echo d’Israël", le Père Michel Remaud s’est vu honoré par diverses personnalités, juives et chrétiennes, pour les efforts qu’il déploie depuis une trentaine d’années pour faire connaître aux chrétiens les sources juives de leur foi. Son premier ouvrage, « Chrétiens devant Israël, serviteur de Dieu », puis sa thèse de doctorat sur « Le mérite des Pères » et plusieurs autres livres plus didactiques contribuent, de l’avis de tous, à faire avancer l’Eglise sur le chemin ouvert par la "Déclaration Nostra Aetate" du Concile Vatican II concernant la religion juive.
(extrait des Echos d’Israël, avec la permission de Cécile Le Paire)

Marie-Hélène Martin, Ursuline de Jésus, était présente.

« Michel, nous sommes fiers, je suis fière de toi ! »
Cela a été ma réaction exprimée à Michel à la fin de cette rencontre à laquelle je considère comme un privilège d’avoir pu participer !

Pendant une heure trente, nous avons écouté plusieurs interventions plus élogieuses les unes que les autres ! Le Rabbin Rivon Krygier, le Grand

JPEG - 21 ko
avec le Grand Rabbin René Samuel SIRAT

Rabbin René Samuel Sirat, Monsieur Gérard Israël, Monsieur Roger Assouline, Le Père Jean Dujardin et le frère Pierre Lenhardt !
Chacun des intervenants avait lu l’un ou l’autre des ouvrages de Michel et chacun a mis en valeur l’énorme travail de recherche de Michel pour faire connaître aux chrétiens les sources juives de leur foi ! J’avoue que j’ai

JPEG - 23.7 ko
avec le Fr. Pierre LEINHARDT

beaucoup appris et que cela m’a donné le goût de lire enfin le livre que j’avais acheté il y a plusieurs mois : « l’Eglise au pied du mur - Juifs et chrétiens, du mépris à la reconnaissance ! » Plusieurs des intervenants ont cité l’importance du Concile Vatican II avec la déclaration « Nostra aetate » mise en valeur seulement 10 ans après le Concile par la Commission pour les relations religieuses de l’Eglise catholique avec le judaïsme » !

Mais le plus émouvant pour moi, a été le discours final de Michel ! Il a évoqué trois figures qui ont joué un rôle important dans son itinéraire depuis plus de trente ans : Pierre Lenhardt qui l’a aidé à prendre la décision de partir à Jérusalem, le cardinal Lustiger et Louis-Marie Baudouin !

A part pour les quatre FMI présents et moi-même, cela a été une révélation pour l’auditoire ! Michel s’appuyant sur les nombreuses citations de Louis-Marie Baudouin sur les Juifs dans son commentaire du Cantique des Cantiques, parlant de sa connaissance des juifs à Toledo pendant son exil, mettant en valeur son amour de l’Ecriture a démontré l’amour de notre fondateur pour les Juifs et a vraiment donné envie aux auditeurs de cette soirée d’en savoir davantage !

C’est une invitation pour nous tous à relire Louis-Marie Baudouin ! C’est une invitation à mieux comprendre l’histoire, les Ecritures, c’est une invitation à nous engager à la suite de Michel, à mieux connaître nos racines juives et « baudouiniennes » !

Merci Michel !

Aller voir aussi : http://www.ajcf.fr/