La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Ursulines de Jésus > Nos lieux de mission > Espagne > Roquetas del Mar : une communauté parmi et pour les migrants

Other languages :   es  

Roquetas del Mar : une communauté parmi et pour les migrants

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

La communauté est formée de six sœurs : Ubalda, Asuncion Eguzquiza, M Jesus Chocarro, M.Dolores Fueyo, Mamen Rosal et M.Carmen Fueyo qui est près de sa maman.

La Comunidad : M. Jesús-Ubalda-Mamen-Lolina-Asun

Roquetas del Mar est un village sur la côte de la Province d’Almeria, au Sud Est de l’Espagne.
C’est un village qui attire beaucoup de touristes d’ Espagne et d’Europe, surtout à cause de son bon climat, de ses 11 kms de plage aux eaux cristallines et chaudes !....

Playas de Roquetas

Roquetas était un village de pêcheurs mais, lorsque dans les années 60/70, ses habitants découvrirent la richesse que pouvaient produire des serres, ils raccrochèrent leurs filets et se consacrèrent à l’agriculture ; d’où le besoin de main d’œuvre, la venue massive et progressive d’immigrés de l’Europe de l’Est et de l’Afrique, surtout du Maroc et de l’Afrique subsaharienne, pour travailler dans les serres qui sont comme une mer virtuelle de plastique !


Los invernaderos donde trabajan la mayoría de los inmigrantes.

Roquetas est passé d’un village de 3000 habitants, en 1950, à la ville d’aujourd’hui de 92.000 habitants, de 105 nationalités ; 30. 000 sont des immigrés : 11.000 africains, dont 6.500 subsahariens et le reste des marocains.

La mission de la communauté est consacrée essentiellement aux immigrés

Depuis le début, la communauté a répondu aux besoins qui apparaissaient, partageant son travail « avec d’autres », dans une tâche commune avec les « Filles de Jésus » et dans l’Association interculturelle des Femmes de NAKANI , dont l’objectif est de favoriser la convivencia entre les cultures, créant des espaces de rencontre et de formation intégrale de la personne.

Con atención en clase

Ce travail nous le réalisons dans des programmes d’actions :
-  l’accueil
deux maisons : l’ une pour les hommes ( los albardinales)
l’autre pour les femmes avec ou sans enfants (Talitha Qumi)
- la formation dans des ateliers de couture, informatique, des cours d’espagnol.
Tout cela est possible grâce à la participation de 9 bénévoles.

Le Centre de Soins de Roquetas collabore avec nous avec des causeries sur des thèmes de santé (alimentation, hygiène, maladie)
et l’accompagnement des groupes ou personnes qui en ont le plus besoin….
Une sœur de la communauté participe au vestiaire de Caritas des paroisses del Rosario et de San Juan.
La communauté appartient à la paroisse de l’Immaculée Conception de Cortijos de Marin. Une sœur anime les chants de l’Eucharistie du Dimanche et une autre fait la coordination de la Catéchèse de 1ère Communion. Un groupe d’africaines et d’africains, catéchumènes, se prépare, en coordination avec des Pères Blancs, à recevoir les sacrements de l’initiation : baptême, communion, confirmation. Leur catéchiste est un Africain.
Un bon nombre des personnes qui viennent à la paroisse sont des Africains, ce qui donne une couleur paroissiale particulière !

Comment la crise affecte-t-elle aujourd’hui les immigrés ? Comment l’affrontent-ils ?

Estamos con todos.

Cette population est la plus vulnérable, aussi leur situation est franchement dure, d’autant que, en perdant leur travail, la population d’origine espagnole prend tous les emplois de l’agriculture, au détriment de la population immigrée qui travaille en majorité dans les serres, surtout ceux qui n’ont pas de papiers et qui restent alors sans travail.

Necesitan una buena formación.

Cette situation en pousse certains à quitter Roquetas pour chercher ailleurs des moyens de subsistance : en un peu plus d’un an, le nombre d’élèves qui viennent en classe a considérablement baissé .


Con atención en clase

Dans notre vie quotidienne, au jour le jour, nous essayons d’être ouvertes et proches de tous , avec les gens du quartier, de la paroisse, avec les personnes des groupes aux quels nous appartenons ….enracinées en Dieu, le Dieu de la Vie qui nous pousse à être femmes de foi et d’Incarnation, essayant de vivre les attitudes de Jésus : service de ceux et celles qui nous entourent et présence engagée avec les plus démunis.

Nous demandons à Dieu,le Dieu de la Vie de voir avec son propre regard la réalité pure et dure, que notre regard purifié dans le sien, soit comme la lumière du soleil, proximité qui libère et disponibilité qui se fait don de soi.

Pour voir les photos et lire l’article en espanol Comunidad de Roquetas del Mar