La famille de l'Incarnation

La famille de l'Incarnation

menu

Accueil > Spiritualité > Neuf chemins de prière pour la mission > Un regard d’amour sur le monde

Un regard d’amour sur le monde

PRIERE DES AMIS DU PERE LOUIS-MARIE BAUDOUIN (6)

Présentation de la Prière

« Regarder avec les yeux de Dieu, afin de découvrir, avec admiration, les semences du Verbe déposées en chaque personne, en chaque culture. Un regard sur le monde qui éveille aussi la compassion et l’urgence missionnaire pour donner des réponses aux besoins du monde.… » (3ème fondement)

Extraits des écrits de L-M Baudouin ( cf. ci-dessous)

PAUVRES ET CONFIANTS

Le Père Baudouin invite toujours à l’humilité devant Dieu, à reconnaître notre pauvreté devant lui :
Sr Saint Jean Baptiste qui accompagnait le P. Baudouin dans sa maladie quelques jours avant sa mort, raconte :
« Etant bien malade dans son fauteuil, il reçut un pauvre dont la figure était toute rongée par un cancer, lui donna l’aumône, mais ne put réprimer un sentiment de dégoût. Alors, devant moi, il se disait à lui-même : « Vieux chien, tu ne veux pas embrasser ton frère. Eh bien ! Et tous tes péchés ? Il fit rappeler le pauvre et l’embrassa devant moi »

- Nous reconnaissons, que nous détournons facilement nos yeux et fermons notre cœur devant la souffrance de nos frères et sœurs. (Silence)

- Que Dieu vienne convertir notre manière de regarder l’autre, qu’il nous donne son regard et qu’il nous guérisse.

Refrain : O Seigneur, guéris- nous,
O Seigneur sauve- nous, prends pitié de nous

- Le cœur lourd de nos refus d’aimer, nous levons les yeux vers toi. R/
- Quand nos pas s’égarent loin de toi, quand se ferme notre cœur. R/

ADORATION

Que l’Esprit de Dieu nous ouvre à son regard sur notre monde.

Ecoutons la Parole de Dieu dans la 1ère lettre de Jn 4, 12-16

Dieu, personne ne l’a jamais vu. Mais si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et, en nous, son amour atteint la perfection. Voici comment nous reconnaissons que nous demeurons en lui et lui en nous : il nous a donné part à son Esprit. Quant à nous, nous avons vu et nous attestons que le Père a envoyé son Fils comme Sauveur du monde. Celui qui proclame que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu. Et nous, nous avons reconnu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour : qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui.

Le Père Baudouin a commenté ce passage :
« Notre Créateur infini, qui nous a créés pour lui et pour nous, en se couchant comme un•soleil dans les nuages, laisse entrevoir quelques rayons, afin que nous désirions la vision pour laquelle il a daigné, par une libéralité infinie, nous tirer du néant. Les êtres créés par l’amour infini et éternel sont-essentiellement aimants … ! Aussi le cœur qui est l’organe de l’amour est essentiel à la vie de l’homme." Let 5-2-1817

Ref / pour l’adoration
Le Verbe s’est fait chair et il a établi sa demeure parmi nous, nous avons vu sa gloire, gloire qu’il tient de son Père comme Fils Unique ! »

Adoration en silence

A la fin de l’adoration
Refrain : Ubi caritas et amor, ubi caritas Deus ibi est

- Qui demeure dans l’amour demeure en Dieu et Dieu demeure en lui !
Refrain

ACTION DE GRACE

Si notre regard est bienveillant, s’il s’éveille à l’amour, à la compassion et à la tendresse, s’il est attentif aux urgences de ce monde, alors nous découvrons avec admiration, les semences du Verbe déposées en chaque personne, en chaque culture.

« O mes tendres frères et sœurs de l’Europe, de l’Asie, de l’Afrique, de l’Amérique, vous êtes dans mon cœur, vous y serez toujours. Je vous aime et vous aimerai jusqu’à la mort ! Jésus m’a aimé et m’aimera toujours !"
P. Baudouin dans Enfants du même Père, p 44

Rendons grâce pour nos frères et sœurs, à travers le monde,
- Pour tous les membres de la famille de l’Incarnation, pour tous les croyants.
- Pour les personnes de bonne volonté qui agissent au cœur du monde et révèlent par leur manière de vivre, que Dieu est présent et toujours à l’œuvre dans ce monde qu’il aime.
Refrain : Rendons Gloire à notre Dieu ! lui qui fit des merveilles ;
Il est présent au milieu de nous ! maintenant et à jamais !

Expressions libres

OFFRANDE

Entrons dans l’offrande avec le Verbe Incarné en écoutant ce commentaire du P. Baudouin :
La première Parole que le Père fait entendre aux créatures de ce globe fut une parole d’amour à son Verbe Incarné… ! "Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je mets mes complaisances ! Ecoutez-le ! Que dira ce Fils bien-aimé ? Il dira à son Père : amour ! volonté de mon Père ... ! Le premier acte du Verbe Incarné, dans le sein de l’immaculée Mère de Dieu, fut un acte d’amour .Let 5-2-1817

- Avec Jésus, le Fils bien-aimé qui reçoit tout de son Père et lui remet tout, nous nous offrons !
- Avec tous les peuples répandus dans l’univers, nous nous offrons !
- Avec tous les peuples dans lesquels la Famille de l’Incarnation est engagée, nous nous offrons !

Prière du Père Lyonnet :

Père Saint, voici ma vie, pour que tu en fasses ce que tu voudras, pour que tu en fasses la vie de Jésus-Christ.

Mais tu ne pourras empêcher, que partout où tu m’enverras, l’Esprit en moi ne clame vers toi :
Appelant ton amour sur les hommes mes frères qui ne savent pas que tu es Père.

Père Saint, voici ma vie, mais donne-moi mes frères que je te les rende.
Père Saint, voici ma vie, pour que tu en fasses la vie de Jésus-Christ.

MARCHE VERS LE TOMBEAU


Refrain : Au cœur de ce monde, le souffle de l’Esprit
Fait retentir le cri de la Bonne Nouvelle.
Au cœur de ce monde, le souffle de l’Esprit,
Met à l’œuvre aujourd’hui des énergies nouvelles.

Voyez, les pauvres sont heureux : ils sont premiers dans le Royaume !
Voyez, les artisans de paix : ils démolissent leurs frontières !
Voyez, les hommes au cœur pur : ils trouvent Dieu en toute chose !

Voyez, les affamés de Dieu : ils font régner toute justice !
Voyez, les amoureux de Dieu : ils sont amis de tous les hommes !
Voyez, ceux qui on foi en Dieu : ils font que dansent les montagnes !

Lecture des intentions confiées à l’intercession du P. Baudouin

Après l’écoute des intentions, nous prions ensemble autour du tombeau du Bon Père :

Seigneur Jésus, le mystère de ton Incarnation a illuminé et embrasé le cœur de Louis-Marie Baudouin, prêtre du diocèse de Luçon, et lui a donné l’audace de répondre aux urgences qu’il percevait dans l’Eglise et la société de son temps. Son amour et sa confiance en Marie, la méditation assidue de la Parole de Dieu, ont éclairé toutes ses démarches et fait de lui un conseiller spirituel d’une grande lucidité, un fondateur de séminaires et de congrégations religieuses ouvertes au monde, proches des plus pauvres, avec le souci constant d’éduquer. Accorde-nous par son intercession les grâces que nous te demandons….Qu’il soit reconnu bienheureux par l’Eglise pour qu’à son exemple, ton Incarnation, ta vie donnée soient Parole et chemin de vie dans le monde d’aujourd’hui. Amen !

Chant à Marie :
Marie comblée de grâce, réjouis-toi !
Marie, Dieu t’a choisie pour être sa maison !

1. Comme un jardin où l’eau vive a jailli, Marie Réjouis-toi !
Comme un jardin fécondé par l’Esprit, Marie Réjouis-toi ! Refrain

BENEDICTION FINALE


Textes du P. Baudouin

Nous serons les Nazaréens du Verbe Incarné, dévoués comme Lui, dans Lui et avec Lui pour le salut du peuple et surtout de toute l’Eglise. 1ère Règle : de l’Esprit qui doit nous animer.

************

Sœur Saint-Jean-Baptiste raconte cet épisode dont elle fut témoin le 1er janvier 1835, six semaines donc avant la mort du P. Baudouin : Le 1er janvier 1835, étant bien malade dans son fauteuil, il reçut un pauvre nommé Bâtard, dont la figure était toute rongée par un cancer, lui donna l’aumône, mais ne put réprimer un sentiment de dégoût. Alors, devant moi, il se disait à lui-même :"Vieux chien, tu ne veux pas embrasser ton frère. Eh bien ! Et tous tes péchés ?" Il fit rappeler le pauvre et l’embrassa devant moi et devant deux autres sœurs. Nous fûmes témoins de la violence que le Serviteur de Dieu s’imposa pour accomplir cet acte héroïque.( Dans vertus : la charité)

********************

Doux commandement de mon Bien-Aimé, je vous observerai avec jouissance : j’aimerai tous mes semblables parce que vous le voulez ; je les aimerai parce que vous m’aimez ; je les aimerai, ô Jésus aimant ô tendre Epoux, parce que je vous aime.

O mes tendres frères et sœurs de l’Europe, de l’Asie, de l’Afrique, de l’Amérique, vous êtes dans mon cœur, vous y serez toujours. Je vous aime et vous aimerai jusqu’à la mort ! Jésus m’a’ aimé et m’aimera toujours !
Le P. Baudouin à une religieuse, 1813
dans Enfants du même Père, p. 42 sq

****************

Notre Créateur infini, qui nous a créés pour lui et pour nous, en se couchant comme un• soleil dans les nuages, laisse entrevoir quelques rayons, afin que nous désirions la vision pour laquelle il a daigné, par une libéralité infinie, nous tirer du néant.
Les êtres créés par l’amour infini et éternel sont essentiellement aimants … ! Aussi le cœur qui est l’organe de l’amour est essentiel à la vie de l’homme.
La première parole que le père fait entendre aux créatures de ce globe fut une parole d’amour à son Verbe Incarné… ! "Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je mets mes complaisances ! Ecoutez-le ! Que dira ce Fils bien-aimé ? Il dira à son Père• amour volonté de mon Père ... ! Le premier acte du Verbe Incarné, dans le sein de l’immaculée Mère de Dieu, fut un acte d’amour.
Il faut connaître la très Sainte Trinité dans Jésus, dans sa sainte humanité. C’est Lui qui nous conduira au Père, au Fils, au Saint Esprit.
Extraits d’un Commentaire du P. Baudouin sur 1 Jean 4, 16 : « Dieu est charité ! » La Rochelle 5 février 1817